Home > Coin enseignant > Qu’est- ce que l’évaluation diagnostique ?

Qu’est- ce que l’évaluation diagnostique ?

//
Commentaires désactivés

       Pour bien démarrer son année scolaire, il est important que l’enseignant soit renseigné sur ce que l’élève sait pour lui faire acquérir un autre niveau de savoir.  Pour cela, il a besoin de l’évaluation diagnostique pour mesurer le profil des élèves.  L’équipe Taoujih a   choisi de vous en expliciter   la démarche en rappelant sa fonction, ses objectifs et surtout insister sur les décisions à prendre pour personnaliser la programmation annuelle   et vous indiquer quelle aide apporter aux élèves.   

                          

           I- Démarche d’évaluation diagnostique

   

                  Qu’est- ce que l’évaluation diagnostique ?

    L’évaluation occupe une place privilégiée dans l’enseignement /apprentissage. Avant les apprentissages, l’enseignant est amené à faire le point sur les compétences en termes de savoirs et savoir –faire de ses élèves .  

Ce type d’évaluation (évaluation diagnostique) ne sert donc pas à faire le bilan d’un apprentissage où l’erreur est vécue comme une faute mais comme révélateur de ce que l’élève sait ou ne sait pas et comment il apprend.

Elle est très importante pour renseigner au niveau de l’articulation inter cycle : exemple   

  5AP – 1AM (primaire –moyen)

  4AM -1AS (moyen-secondaire)

Ou bien dans le cycle, entre les différents niveaux :     

 2ap-3ap                                                                                                                                

 3am-4am …

Donc elle fournit des informations au niveau du cycle ou l’inter-cycle en renseignant sur la progressivité ou la continuité des apprentissages.

                     Ses objectifs ?

Elle permet de repérer les élèves en difficultés et d’identifier la nature de ces difficultés ;     

Elle fournit des pistes pour organiser la suite des apprentissages ;

Elle responsabilise l’élève et lui permet de s’impliquer dans sa formation si elle lui fait prendre conscience de ses modes d’apprentissage ;

Elle propose des pistes de remédiation ;

Elle évite de stigmatiser les plus faibles.

        

                   A qui sert-elle ?

      A l’élève : elle lui permet de prendre conscience de ses difficultés mais aussi de ses acquis. 

      Au professeur de la discipline : (donc elle doit être généralisée à toutes les matières) il peut ainsi   ajuster au mieux les compétences à construire, ses choix de progression par rapport à la progression officielle, l’organisation interne de la classe, les supports à utiliser, les exercices à proposer, la démarche pédagogique à suivre …

        Aux autres membres de l’équipe pédagogique pour comprendre les difficultés que certains élèves peuvent rencontrer dans leur discipline.

Exemple : un élève faible en arabe va avoir des difficultés à rédiger en histoire, géographie ,philosophie …

        Aux parents pour accompagner leurs enfants

Les résultats de l’évaluation aboutissent à une concertation et à une exploitation dans le cadre de la réunion de coordination.

              Quand ?

L’évaluation   diagnostique trouve sa place au début de l’année mais aussi au cours des apprentissages (avant une séquence ou un module).

            Comment construire une évaluation diagnostique ?

 Elle peut prendre des formes différentes selon le domaine et la discipline. 

Elle se construit à partir du référentiel de compétences ou du profil de sortie de l’année

précédente.  

         

         II- Quelles décisions prendre ?

 DE KETELE, dans ‘’ observer pour éduquer ‘’, affirme que « évaluer c’est confronter un ensemble d’informations à un ensemble de critères en vue de prendre une décision », on va s’interroger sur les décisions à prendre.

Après l’analyse des résultats, il faut :

              Faire une fiche bilan par élève (acquis – difficultés- points à travailler en priorité)

              Réfléchir à des activités de remédiation

              Mettre en place des évaluations à mi- parcours

              Mettre en place une réflexion pluridisciplinaire dans le cadre des réunions de coordination afin de travailler des compétences transversales

                

      III – Quelle aide aux élèves ?

        Une aide aux apprentissages dans les cours : comment mobiliser des connaissances…

        Une aide méthodologique : comment gérer son temps scolaire

        Une réponse personnelle aux difficultés rencontrées : comment repérer l’essentiel durant un cours, mémoriser, réutiliser ses connaissances, lire une consigne…

Pour conclure, nous dirons que l’évaluation diagnostique constitue une étape prépondérante pour organiser des séquences d’apprentissage adaptées au groupe /classe en s’appuyant sur les représentations initiales pour les faire évoluer .Comme le dit Giordan « tout apprentissage réussi provient d’une transformation des conceptions initiales de l’élève »

             

          

Commentaires

commentaires