Home > Niveau > Fac > Parcours exemplaire d’un neurochirurgien algérien

Parcours exemplaire d’un neurochirurgien algérien

//
Commentaires désactivés

Alim Louis

Le professeur Alim Louis Benabid a la particularité d’être « biophysicien », c’est à dire à la fois médecin et ingénieur. Né à La Tronche en 1942, il  passa son enfance à Sétif, puis poursuivit ses études et sa carrière en France où il fut chef du service de neurochirurgie de l’hôpital universitaire de Grenoble de 1989 à 2007. En 2009, sur site Minatec Grenoble, il fonde le centre de recherche biomédicale Clinatec. Il regroupe une centaine de chercheurs, spécialisés dans le traitement des maladies neurodégénératives en utilisant les nanotechnologies.

En 2016, il partage le « prix Lasker de la recherche médicale » avec le neurologue américain Mahlon DeLong pour leur mise au point de la technique de « stimulation cérébrale profonde »; technique qui permet de soigner les malades de Parkinson.

La SCP, « stimulation cérébrale profonde », est une intervention chirurgicale qui permet de réduire les troubles moteurs d’un malade atteint de Parkinson en implantant des électrodes pour stimuler le cortex cérébral en profondeur.

« Les travaux des professeurs DeLong et Benabid ont permis d’améliorer la vie de plus de 100 000 patients à travers le monde » explique la Fondation Lasker.

Pour le professeur Benabid, « C’est une consécration. Cela fait partie des événements heureux de la vie d’un scientifique qui témoigne du fait que ce qu’on a fait a servi à quelque chose, que cela a un certain retentissement ».

Parkinson est en effet la deuxième maladie neurodégénérative, après celle d’Alzheimer, et la deuxième cause de handicap moteur, après les accidents vasculaires cérébraux

 

 

Commentaires

commentaires